Angleterre.org.uk
Guide de l' Angleterre
Angleterre.org.uk - Le guide - tourisme, voyage, institutions, et langue anglaise 

Bookmark or share this page






Contacter angleterre.org.uk....
Uniquement par email à contact [at] angleterre.org.uk

Informations légales, rédaction, politique de confidentialité, cookies : cliquez





Sites amis:
France - avec About-France.com
Espagne - avec About-Spain.net
Gites in France avec Gitelink.com

La Grande Bretagne, pourrait-elle quitter l'Union européenne?


A la découverte de l'Angleterre ....


Actualités d'Angleterre  Juin 2013  -  


La Grande Bretagne, pourrait-elle quitter l'Union européenne?


Assailli sur sa droite par le parti d'extrème droite indépendantiste UKIP, comme par l'aile eurosceptique de son propre parti, le premier ministre britannique David Cameron a promis un référendum sur le maintien du Royaume Uni au sein de l'Union européenne. Mais seulement si les électeurs maintiennent les Consevateurs au pouvoir aux prochaines législatives, en 2015.
 Selon un sondage Sky News publié en juin, le résultat du Référendum donnerait un léger avantage en faveur du retrait; ainsi la Grande Bretagne quitterait l'Union européenne aux alentours de 2016.

    Bien entendu, il ne s'agit que d'un sondage, et beaucoup de choses peuvent changer en l'espace de trois ans; mais un tel résultat devrait faire frémir non seulement les dirigeants des trois grands parts politiques britanniques - tous favorables au maintien du pays au sein de l'Union - mais aussi tous les autres pays de l'Union, et surtout la Commission européenne.
    Un retrait de la Grande Bretagne de l'UE risquerait d'être catastrophique non seulement pour la Grande Bretagne, mais aussi pour l'Europe toute entière ; il attiserait au rouge la motivation des Eurosceptiques dans les autres pays de l'Union, il donnerait au monde le spectacle d'une Union européenne faible qui ne sait même pas imposer sa logique à ses propres états membres, et il pourrait plonger l'Union dans une crise dont elle mettrait des années à sortir.

    Comment la Grande Bretagne en est-elle venu là? Pourquoi cette apparante folie d'une courte majorité des Britanniques ? A qui la faute?
    Selon le sondage, la question qui fait pencher la balance est celle de l'immigration interne au sein de l'Union européenne. A cause de sa réputation historique de pays d'accueil et de pays des libertés individuelles, la Grande Bretagne est vue, un peu comme les USA, comme un pays de rêve, un pays où l'immigré peut réussir; et de très nombreux cas sont là pour attester le bien fondé de la réputation, pour certains au moins. Malgré de nombreux problèmes, des études ont démontré que la Grande Bretagne est un des pays d'Europe ou les étrangers et les immigrés ont le moins de difficulté pour s'en sortir. En plus, le fait qu'en Grande Bretagne on .... parle anglais, est un autre grand facteur d'attraction.

    En 20 ans de 1991 à 2011, la population du Royaume a cru de plus de 10%; et depuis 1994 les flux migratoires nets sont excédentaires, c'est à dire que c'est une augmentation de l'immigration qui participe à la croissance démographique d'un pays déjà perçu comme sur-peuplé. Pour de nombreux Britanniques, l'Union européenne, avec sa politique de liberté de déplacement, est une des raisons principales du problème. Inutile de rappeler à de nombreux Britanniques que la réalité est largement ailleurs, l "Europe" est devenue le bouc émissaire. En 2011, par exemple, 55% des immigrés s'installant en Grande Bretagne n'étaient pas des ressortissants de l'Union européenne; seulement 34% venaient d'autres pays d'Europe, le reste étant des Britanniques revenant au pays. Mais les partsans de l'UKIP, l'extrême droite, et les Conservateurs eurosceptiques n'en font pas dans la dentelle. L'Europe, avec sa bureaucratie, son ingérance dans les affaires des états, ses pouvoirs supranationaux, et sa crise de l'Euro, est devenue le grand bouc émissaire pour tous les maux de la Grande Bretagne.
    La faute de tout cela? Sûrement partagée. La faute aux leaders britanniques pour avoir trop souvent eux-mêmes utilisé l'UE comme bouc émissaire pour dévier l'attention des problèmes propres au pays. La faute aux Europhiles britanniques, pour avoir toujour laissé le devant de la scène médiatique aux anti-européens. La faute à Bruxelles pour avoir trop souvent voulu légiférer dans des domaines inutiles, voire ridicules, comme la forme officielle d'une banane, où la nouvelle règle (appliquable en 2014) visant à interdire aux restaurants de servir de l'huile d'olive dans des pichets ou bols reremplissables (laquelle fait réagir les restaurateurs de toute l'Union).
    David Cameron a promis d'impulser de sérieux changements dans le fonctionnement de l'UE avant d'offrir aux Britanniques leur référendum. Il serait très souhaitable que la Commission en prenne acte.

Mini





 

A la découverte de l'Angleterre ....

Informations pour... Touristes et visiteurs Etudiants

 
Copyright   : Website et texte © Angleterre.org.uk 2009-2013 sauf indication contraire.