Angleterre.org.uk

  Les régions en Angleterre

Angleterre.org.uk - Découvrir l'Angleterre 
Tourisme Guide Londres Grammaire anglaise Civilisation britannique
logo
Civilisation britannique

Le rôle des régions en Angleterre

Régions administratives ?

Voir aussi: Administration territoriale de l'Angleterre

       L'Angleterre n'est pas divisée en régions; du moins, pas comme la France avec ses régions, ses conseils régionaux et ses administrations régionales. En Angleterre, cela n'existe pas - sauf pour la région de Londres.
Les régions d'Angleterre     Néanmoins, l'Angleterre est divisée statistiquement en régions, car l'Europe  utilise l'unité "région" pour  de nombreuses analyses statistiques et économiques, comme pour l'attribution de fonds, et  pour la détermination des circonscriptions électorales du parlement européen.
   A l'exception de la région de Londres, dôtée d'une administration puissante, les régions anglaises sont donc des coquilles largement vides. Et c'est ainsi que les Anglais le veulent.
   Entre 1998 et 2010, les régions bénéficiaient d'administrations embryonaires, non-élues, en vue de la mise en place de réelles administrations régionales en Angleterre; mais les Anglais n'y étaient pas très favorables. A partir de 2004, le projet restait en sursis; en effet, dans un référendum en 2004 les électeurs de la région nord-est ont rejeté l'idée d'une assemblée régionale pour leur région par une écrasante majorité. Le "non" l'a emporté avec près de 80% des voix. Compte tenu de ce camouflet remarquable dans la région considérée comme étant logiquement la plus susceptible de bénéficier d'une assemblée régionale, car la plus éloignée de Londres, le projet a été abandonné, et les administrations régionales ont été abolies une par une.
    A quoi était due la réticence des Anglais à l'égard de ce projet de régionalisation du pays? En bref, deux raisons; coût et besoin. La création d'une nouvelle couche d'administration et de représentation territoriales fut perçue comme une opération coûteuse et inutile. Les électeurs estimaient que la région ne serait pas mieux gérée par la création d'une nouvelle couche administrative – au contraire. La mise en place d'une nouvelle assemblée et une nouvelle administration allait compliquer la vie, créer une confusion bureaucratique et coûter cher aux contribuables.
    Toutefois, depuis 2014, et le transfert de plus de pouvoirs vers le gouvernement écossais à la suite du Réferendum sur l'indépendence (perdu), la question d'une dévolution de pouvoirs aux régions anglaises est revenu sur le devant de la scène. De nombreuses personnes demandent que les régions d'Angleterre puissent bénéficier des mêmes compétences que les gouvernements écossais ou gallois. La question donc est à nouveau posée.

Identité des régions

Le rejet de la régionalisation par les Anglais tient aussi à la nature artificielle des régions aui ont été mises en place. Si certaines des régions correspondent un peu à des royaumes qui existaient avant la conquête normande en 1066, cette correspondance n'a aucune importance pour les Anglais du 21° siècle. Depuis près de mille ans, l'Angleterre a une structure par comtés (counties, ou shires), mais pas par régions. Ainsi, à part la région de Londres, les huit autres régions n'ont aucune raison d'être historique. Elles ont été plus ou moins créées en fonction des zones de diffusion et de concession des chaînes de télévision régionales mises en place à partir des années 1950 lors de la création des chaînes privées.  Certaines ont un metropole défini, d'autres en ont plusieurs qui auraient pu revendiquer le titre de "capitale régionale".
   Pareillement, très peu d'Anglais revendiquent une identité régionale; les identités territoriales, quand elles existent, se fondent sur la trame des counties, ou sur les villes, mais pas sur les régions.

Fonctions des régions

Depuis 2010, les régions d'Angleterre n'ont plus aucune fonction, sauf comme cadre pour la collecte de statistiques économiques et sociales. A leur place, on dénormbre désormais des associations ad-hoc de maires et de responsables de services territoriaux, qui se concertent entre eux sur des questions de services et d'infrastructures pour lesquelles une coordination plus large est souhaitable, sinon essentielle.

Régions touristiques:

En matière de tourisme, il existe bien des "Regional tourist boards", mais ces offices régionaux du tourisme dépendent de l'office national du tourisme, appelé "Visit Britain", et non des régions. Il est à noter également que le découpage en 8 régions touristiques ne suit pas à 100% le découpage de l'Angleterre en régions statistiques, et que les régions touristiques n'ont pas toujours le même nom que la région statistique qu'elles couvrent. Ainsi, en termes touristiques, la région West Midlands s'appelle "The heart of England" - ou le coeur de l'Angleterre.
Pour plus d'informations sur les régions touristiques de l'Angleterre, voir Campagne anglaise..

 
 



.
.





La structure territoriale de l'Angleterre est simple et pragmatique, quoique pas très lisible, même pour les Anglais; elle résulte de rationalisations successives de l'administration locale en fonction des évolutions politiques, démographiques et économiques


London Assembly - mairie de Londres
Batiment de la London Assembly - mairie de Londres et siège du conseil régional de Londres.


Sites amis:
France - avec About-France.com
Espagne - avec About-Spain.net


Copyright  : Website et texte © Angleterre.org.uk 2009-2015 sauf indication contraire.

Photo London Assembly by MisterE
Licence Creative Commons



Contact: contact [at] angleterre.org.uk


Comme la plupart des sites, ce site utilise des cookies; pour les accepter et supprimer ce message cliquez sur   sinon cliquez pour plus de déails